Des desserts chics à base de légumes

Qui ne connaît pas Julie Andrieu ? Reporter culinaire autour du monde dans « fourchettes et sacs à dos », elle est maintenant animatrice de sa propre émission et auteure à succès des ouvrages de nos cuisines…

Aujourd’hui, elle revient avec un nouveau livre, complètement déjanté. Un livre à la fois classe, croquant et déluré.
C’est le visage enfariné, ou le corps caché par des dizaines de feuilles de chou que Julie A. nous apparait. Enfin elle-même, elle est croustillante et émouvante à souhait, fraîche, drôle et chic (décidément elle en a des qualités).
Son fil conducteur : des desserts glams, à base de légumes quotidiens et ordinaires. Un pari réussi, et une source d’inspiration pour le buffet ou dessert de votre mariage.

Son préambule explique toute l’histoire :

À quoi sert la cuisine, si ce n’est à explorer, à découvrir à ressentir sans cesse de nouvelles émotions ? Je voyage depuis de longues années et, quel que soit l’endroit où je trouve, je privilégie toujours ce qui me surprend : architecture, art, musique, personnalités et bien sûr, saveurs. L’insolite me porte, me réjouit. C’est ainsi que j’ai vite découvert qu’il existait de nombreuses recettes de desserts à base de légumes au-delà de nos frontières. Haricots au Japon, carottes et potirons aux États-Unis, pommes de terre en Irlande, avocat au Brésil, épinards, courgettes et aubergines en Italie (soyons honnête, ces derniers se retrouvent également dans les desserts provençaux). Imaginez l’intérêt que cette nouvelle palette culinaire peut susciter chez quelqu’un qui se pique de vouloir aller “aux goûts du monde” ! Sans penser d’emblée en faire un livre, je testais dans ma cuisine ces étranges préparations. Les muffins devenaient rouge-betterave, les moelleux vert-courgette, les aubergines et carottes caramélisaient dans leur sirop… Un arc-en-ciel de gourmandise et de fantaisie se répandait dans ma cuisine ! Je fondais de plaisir à l’idée de relever cet incroyable défi de réunir dans ses recettes originalité, simplicité, exotisme et légèreté (en y incorporant des légumes, ces desserts s’allègent d’1/3 de leurs calories environ). Mais ce qui me surprenait le plus c’était leur hou. Malgré mon gros faible pour la pâtisserie traditionnelle, je trouvais mes desserts tout simplement dé-li-cieux. J’étais accro !
D’une saveur marquée quand ils sont servis au naturel, les légumes deviennent condiments lorsqu’ils se fondent dans une pâte sucrée, relevée d’épices ou de fruits secs. Très riches en eau, ils apportent au gâteau un incomparable moelleux tandis que leurs parfums, adoucis par la cuisson, le relèvent d’une note ronde est subtile. Lors d’une dégustation à l’aveugle je défierai quiconque de trouver l’aubergine, la carotte ou la courgette derrière ces bouchées gourmandes ! Une fois cette palette maîtrisée, je me suis accordé le droit d’inventer, de dépasser les desserts traditionnels pour réaliser mes propres créations, mais toujours dans la simplicité ! Quel plaisir de vous ouvrir enfin mon potager pâtissier…

Et la (très) bonne nouvelle : il est en téléchargement gratuit sur IPad : les insolites de Julie, 30 recettes de desserts aux légumes, les éditions culinaires.

20140422-212021.jpg

20140422-212028.jpg

20140422-212332.jpg

20140422-212309.jpg

20140422-212326.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s